Fitness St-jerome web development in Montreal

Le 16 mars, jeudi de cette semaine, celà a fait 3 mois depuis ma chirurgie. Après une convalescence de 8 semaines, j'ai reprise mes activités tranquilement.  En tant qu'instructeur de fitness et de yoga, d'arrêter, fut difficile physiquement et mentalement.

Lorsque j'ai recommencé à bouger, j'avais l'impression que je repartais de loin. Il me semblait que je n'étais plus dans le même corps. Je me sentais limité dans tout ce que je faisais. J'avais l'impression parfois, que ça ne reviendrais jamais comme avant. Mais j'ai continué, au quotidien, de bouger, selon ce que mon corps voulait bien me permettre et je me devais de le respecter, sinon, je me retrouvais dans des douleurs horribles. D'une semaine à l'autre, j'ai vu des petites améliorations. Ces moments étaient des victoires. Et d'autres, le corps ne voulait tout simplement pas. Mais j'ai continué. J'ai accepté et je savais, je croyais au plus profound de moi, que j'étais sur le bon chemin. Il me fallait être patiente. Je vous le mentionne souvent dans les cours de yoga, le temps, n'a aucune importance. La seule chose qui compte, est de continuer de pratiquer, de respecter son corps et de lui donner la chance de se révéler à vous, à son rythme à lui. Et c'est ce que j'ai fait.

Juste avant ma chirurgie, dans ma pratique personnelle, j'étais rendu au point que je sentais que ma posture sur la tête était presque maitrisée. Mais pas tout à fait. J'avais encore besoin de l'appuit au mur, lorsque je montais mes jambes vers le ciel, pour aller fixer mon équilibre et ensuite je décollais mes pieds du mur. J'avais encore peur de tomber, je ne saisissais pas tout à fait comment aller chercher l'équilibre pendant le transfert de poids du basin.

Et bien, il y a 2 jours, j'suis descendu au sous sol pour ma pratique de yoga et cette fois ci, je n'ai eu aucune hésitation, j'ai arrêter de sur analyser la posture et je me suis installée dans la confiance que mon corps savait ce qu'il avait à faire. J'avais fait ce mouvement des centaines de fois. Et toute les barrières mentales retirées, j'ai monté dans la posture sans appui sur le mur et j'ai finalement ressenti son entièreté.

Et j'ai recommencé ce matin. Et encore une fois, j'ai monté sans l'aide du mur. Quelle victoire pour moi. Ca fait presque 5 ans que je travaille sur cette posture. 5 ans! Et voilà! C'est fait! Et ça, c'est comme aller à vélo, une fois qu'on sait comment faire, une fois qu'on fait tomber toute les barrières mentales, c'est accompli, c'est acquis!

Alors, continuer de pratiquer, continuer d'avancer et un jour, votre corps se révélera à vous et votre mental lâchera prise.

Namaste

 

Adresse

 

YOGA GALERIE

 

Horaires

Lundi
10:30/18:00/19:30
Mardi
19:00
Mercredi
10:30/19:00
Jeudi
COUR PRIVE
Vendredi
10:30
Samedi
COUR PRIVE
Dimanche
10:30